Peut-on repiquer les carottes ?

La réponse est oui !
Contrairement à ce que l’on peut penser et ce que l’on peut lire dans certains magazines, on peut effectivement repiquer ses carottes. Par contre cela requiert une certaines prudence. Je vais vous expliquer comment j’ai fait.

Pourquoi ?

Tout d’abord, j’ai semé mes carottes en pleine terre comme tout bon jardinier, sauf qu’une année ne ressemblant pas à la précédente, cette fois-ci j’ai eu un amas de carottes qui se sont formées au début de la rangée, puis quasiment plus rien.

La question que je me suis posée :

Est-ce que j’éclaircis mes carottes pour n’en avoir qu’une poignée au finale ?

Comme je voulais une bonne récolte et que je ne suis pas du genre à lâcher l’affaire, j’ai alors décidé de sortir mes carottes de terre et de les repiquer.

Comment faire ?

Il faut opérer lors de la période d’éclaircissage, c’est à dire quand vos carottes ont des fanes de 5 à 10 cm. Il vous faudra

  • une fourche pour retourner la terre et les carottes
  • un transplantoir à pointe pour créer les nouveaux trous

Prenez la fourche et plantez là de manière à soulever les carottes en douceur, vous devriez arriver à les sortir par motte. Il faut prendre au plus profond possible pour être sur d’emmener les racines des carottes sans les abîmer.

Attention, il ne faut surtout pas sortir vos carottes en tirant dessus !

Délicatement défaites la motte et séparez les carottes une à une.

Utilisez ensuite le transplantoir pour faire des trous assez profonds pour accueillir les carottes avec les racines sans que celles-ci ne soient comprimées. Il faut que les racines glissent au fond du trou, et enfoncer les carottes de manière à avoir le collet juste à fleur de la terre. Refermez le trou délicatement avec les mains de manière à ce que la carotte soit en contact avec la terre.

Vous pouvez faire des trous tous les 5 cm pour laisser l’espace libre afin qu’elles grandissent correctement.

Cette technique vous permet d’espacer vos carottes proprement et vous évite l’éclaircissage.

L’arrosage

L’arrosage est un point crucial de la réussite, il faut prévoir un arrosage quotidien (donc tous les jours !) pendant les 2 semaines qui suivent. Vous pouvez opter pour un tuyau avec une lance qui vous permet de régler le jet en pluie fine, afin de ne pas écraser vos jeune pousses.

Vous n’avez pas besoin de les noyer, mais il faut impérativement les arroser pour leur donner envie de reprendre racine.

 

Avec cette technique j’ai eu des carottes mieux réussi que les années précédentes, des spécimens de 4-5 cm de diamètre et 20 cm de long !

A vous de jouer 🙂

 

2 réponses sur “Peut-on repiquer les carottes ?”

  1. Merci pour ces explications.
    Cette année les semis de carottes n ont pas été très réussis et j ai voulu aussi replanter les petites carottes en surnombre dans les « trous ».
    Je les ai arrachées et repiquées dans la foulée en faisant des trous avec un crayon. Probablement pas assez profondément car ça a donné des carottes de gros diamètre mais courtes.
    Je suivrai vos conseils l an prochain
    Cordialement

    1. Bonjour,
      effectivement il ne faut surtout pas les arracher ! 😉
      Il faut les déloger délicatement avec une fourche ou autre outil pour bien récupérer l’intégralité des racines, et lors du replantage il faut faire un trou bien profond pour que les racines restent le plus droit possible.
      Bon jardinage !
      CEd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *